top of page
ARS_N-Rep-Fr-RVB.png
PSN.jpg
DAPA-LOGO-WIX.png

Dispositif d’accompagnement
des Lieux de Santé Sans Tabac (LSST)

en Normandie

Un lieu de santé sans tabac est un établissement de santé au sein duquel on s’abstient de fumer, tout en appliquant une politique active de prévention et de prise en charge du tabagisme des patients, du personnel et du grand public. 

Ce site vous présente toutes les ressources nécessaires pour vous aider dans votre démarche (personnes ou structures ressources, témoignages, outils, etc.), avec des astuces qui s'inspirent des retours d'expériences de terrain.

hopital_illustration_2x.png

Présentation de la démarche
en 5 étapes

S'informer
sur la démarche

régionale

Accéder aux ressources

01

Initier la démarche
au sein de votre
structure

Accéder aux ressources

02

Réaliser
un état des lieux LSST

Accéder aux ressources

03

Mettre en œuvre
la démarche LSST
au sein de votre établissement

Accéder aux ressources

04

Étape transversale : évaluer la démarche

S'informer sur la démarche régionale

01

Avant de vous lancer dans la démarche, il semble essentiel de vous renseigner sur la politique nationale et régionale.

La démarche Lieu de Santé Sans tabac est intégrée comme un axe prioritaire dans le Programme Régional de Réduction du Tabagisme (P2RT) piloté par l’ARS Normandie.

logo respadd recadré.png

La coordination nationale est portée par le réseau Respadd, qui a créé différents supports d’aide à l’accompagnement des acteurs.

logo respadd recadré.png

En Normandie, le dispositif d’appui à la politique addiction (DAPA), porté par Promotion Santé Normandie, a été missionné par l’ARS pour accompagner les acteurs normands.

Étape 02 - Initier la démarche au sein de votre structure >

Initier la démarche au sein de votre structure

02

La mise en place d’un comité de pilotage (COPIL) est la première étape essentielle pour initier la démarche dans votre structure.

Le COPIL est une instance interne qui permet de définir la stratégie LSST, en assurer sa mise en œuvre ainsi que son évaluation continue.

Pour piloter la démarche en interne, il est nécessaire de désigner un référent LSST qui animera le comité de pilotage de l'établissement. 

La composition du COPIL doit être définie avec la direction.

 

Pour impliquer le personnel et favoriser son adhésion, informer sur l’inscription de l’établissement dans la démarche est un enjeu majeur. La communication peut se faire via différents canaux : présentation auprès des instances de gouvernance, informations intranet, bulletin d’information remis avec la fiche de paie, etc.

Contacter Promotion Santé Normandie
pour un soutien méthodologique 

(Coordinateur régional)

› Eure et Seine-Maritime

Christelle CAMUS

E-mail : ccamus@promotion-sante-normandie.org

› Calvados, Orne et Manche

Chloé DESBLES

E-mail : cdesbles@promotion-sante-normandie.org

Tél. 02 32 18 07 60 

comité.png

Inviter les acteurs de territoires

lors du comité de pilotage​​

Rôle et composition du comité de pilotage

Initier.png

Communiquer sur la démarche

› Via la newsletter de votre établissement

Exemple de texte à personnaliser :

Notre établissement “nom de l’établissement” s’engage dans la dynamique Lieu de Santé Sans Tabac, dont l’objectif est d’améliorer la qualité des soins et de bien-être des patients, des professionnels et des visiteurs.

 

Mais aussi pour montrer l’exemple : fumer dans un lieu de santé ou à proximité renvoie le message que fumer est acceptable. Ainsi, notre établissement s’engage à faciliter l’accompagnement à la démarche d’arrêt ou de diminution du tabagisme.


Un comité de pilotage a été créé pour travailler sur la dynamique en interne.

Pour tout renseignement : “contact”.

› Via les instances de gouvernance de l'hôpital

Le projet est à travailler en concertation avec les instances de gouvernance : le conseil de surveillance, la commission médicale d’établissement (CME), le Comité Social Economique (CSE), la Commission des Usagers (CDU), la commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques (CSIRMT), le comité d’éthique et le comité technique d’établissement.

< Étape 01 - S'informer sur la démarche
Étape 03 - Réaliser un état des lieux LSST >

Réaliser un état des lieux LSST

03

L’état des lieux est une étape incontournable de la démarche :

› Pour avoir une visibilité de l’existant et permet à l’établissement de répondre à la question « où en sommes-nous » ?

› Pour aider à la définition des orientations et de la stratégie

› Pour évaluer l’adhésion des professionnels et des patients à la démarche

Le Respadd a mis en place différents outils accessibles à tous et listés ci-dessous, pour mener l’état des lieux.

Réaliser l’audit LSST sur le site du RESPADD

(les résultats sont immédiats)

Explorer votre établissement en vue d’y observer les points forts et les points faibles liés à
la démarche LSST.

< Étape 02 - Initier la démarche au sein de votre structure
Étape 04 - Mettre en œuvre la démarche LSST au sein de votre établissement >

Mettre en œuvre la démarche LSST
au sein de votre établissement 

04

Après avoir réalisé l’état des lieux et défini un plan d’action avec le comité de pilotage, place à l’action !

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples d’actions à mettre en œuvre :

1. Intégrez le repérage systématique du statut tabagique dans le dossier patient et lors des visites médicales des professionnels. Ce point nécessite d’avoir un logiciel interne adapté et des professionnels formés à la prescription de TSN (services de tabacologie, addictologie ou médecine du travail).

 

2. Travaillez avec la pharmacie de l’établissement pour mettre à disposition des TSN dans l’ensemble des services.

 

3. Pensez à remettre une prescription de TSN au patient à sa sortie. Faites le lien avec le médecin traitant afin d’assurer une continuité de prise en charge.

4. Proposez des sessions de sensibilisation à la tabacologie des professionnels dans votre plan de formation (format flash, journée ou demi-journée de sensibilisation, formations sur 2 jours). Tous les professionnels, y compris les non-prescripteurs, peuvent participer à cette formation dans le but d’harmoniser l’accompagnement du patient. 

5. La vape peut être utilisée comme outil de réduction des risques et d’aide à l’arrêt tabagique. Le COPIL devra statuer quant à l’utilisation de la vape au sein de l’établissement.

La Vape du Cœur est un partenaire local qui peut mettre à disposition du matériel gratuitement pour les personnes en situation de précarité.

6. Impliquez votre service communication interne pour valoriser la démarche et mobilisez la presse locale à couvrir les événements : signature et affichage de la charte Hôpital sans tabac, valorisation des consultations en tabacologie, Mois sans tabac, etc.

7. Contactez des entreprises ou associations de recyclage des mégots. Par exemple : l’association ZORRO Mégot, MéGo !, etc.

Former les professionnels de votre établissement

› Déployer des formations RPIB tabac au sein des différents services

› Inscrire les professionnels aux formations de prescription de Traitements de Substituts Nicotiniques

(organisées dans le cadre du Mois sans tabac)

› Contacter l’ambassadrice Mois sans tabac en Normandie :

Marie LAROSE

E-mail : mlarose@promotion-sante-normandie.org

Organiser une journée thématique,

un support à la démarche LSST

Semaine européenne du développement durable

Sensibilisation à la collecte de mégots/campagne de sensibilisation sur le recyclage des mégots.
(entre septembre et octobre)

Semaine européenne du développement durable

Ministère de la transition écologique.
(entre septembre et octobre)

< Étape 03 - Réaliser un état des lieux LSST
Étape transversale - Évaluer la démarche >

Étape transversale : évaluer la démarche

Refaire régulièrement l'audit LSST du Respadd pour s'évaluer

L’évaluation doit être pensée et menée dès le début de la démarche.

L’établissement peut évaluer sa marge de progression en complétant régulièrement les audits du Respadd.

D’autres évaluations pourront être réalisées en lien avec le service Qualité de votre établissement ou la Direction de l’Information Médicale, notamment pour quantifier le nombre de TSN délivrés par l’établissement, le nombre de consultations en tabacologie, etc.

La démarche LSST s'inscrit dans la démarche qualité des établissements de santé